logo Les enfants de la mer

La compagnie de théâtre "les enfants de la mer"

Accueil > Répertoire > L'orchidée violée

L'orchidée violée

de Bernard Lagier, adaptation de José Exélis

synopsis

Une mère victime des maltraitances de son fils s'interroge sur le sort qu'elle doit réserver à ce dernier au jour de ses 15 ans : doit-elle le tuer, doit-elle le livrer à la nation, doit elle le supporter ?
Mère de famille, mère patrie, mère bourreau, mère malgré tout, elle est dans la peau d'une orchidée violée...       


       

distribution

Auteur Bernard Lagier
Aadaptation et Mise en scène de José Exélis
Scénographie José Exélis
Assistante à la mise en scène Caroline Galin
Avec Amel Aïdoudi, Alfred Fantone
Lumière : Valéry Pétris

Durée 60 mn


Mot du metteur en scène

                                                        

L'orchidée violée, dérangeant, corrosif subversif, voire poussant au malaise moral ?  Ce texte m'a paru de prime abord très éclaté, déstructuré et déstructurant tout en suivant une logique propre en demi teinte, en non dit crus en images mais aussi en absence de ligne dramaturgique traditionnelle et peu à peu s'est imposé une évidence : donner à lire, à entendre et à jouer. Ce parti pris, de faire le va et vient entre dire, lire et jouer permet de suivre une trame du corps, de la voix, des sons, de la musique convoqués en scène à travers la présence de ce musicien voyeur, et nous sort du ledit texte pour aborder les allégories visuelles, les métaphores pour tenter de s'approprier une histoire dure, glauque, et flirtant avec des démons intérieurs de nous même difficile à supporter. Pour ce faire un espace épuré représentant la chambre, salon, cuisine, de cette femme éclatée en mille morceaux, un paravent, espace onirique de suggestion, et de monstration distancié, une chaise, et l'espace musical multidimensionnel ouvrant le champ des mots et maux qui ne sont pas dits, car comment dire l'indicible, l'insupportable de nos propres consciences et inconsciences ?  

Production Les enfants de la mer. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Martinique et du Conseil Régional de la Martinique

Création 25, 26, 27 novembre 2010 - Théâtre Aimé Césaire

photos

Haut de page

  • Région Martinique

    Conseil Régional
    de Martinique

  • Ministère de la culture

    Direction Régionale
    des Affaires Culturelles
    Martinique