logo Les enfants de la mer

La compagnie de théâtre "les enfants de la mer"

Accueil > La compagnie

José Exélis

Itinéraire d'un enfant de la mer

José Exélis fait ses classes de comédien de 1984 à 1988 au Théâtre de la soif nouvelle (Centre Dramatique Régional de la Martinique en préfiguration) et suit l'enseignement de Annick Justin-Joseph, Pierre Debauche, Pierre Vial et Robert Angebaud, pour ne citer qu'eux. En tant que comédien, il participe à une trentaine de pièces.

De 1985 à 1986, il assiste Jacques Rey Charlier, Yvan Labéjof et Pierre Vial à la mise en scène. Ces expériences le conduisent à parler de sa propre voix en tant qu'auteur, comédien et metteur en scène de cinq pièces, dont on retiendra Ballade overdose en 1988, suivi de Soledad en 1989.

La ronde de sécurité de Guy Foissy en 1993 marque un tournant dans sa carrière de metteur en scène, tournant qui est confirmé en 1994 par la mise en scène de HLM Story de Jacques Sylvestre. HLM Story connaît un succès retentissant aux Antilles et est couronné par le prix de la meilleure mise en scène.

Depuis, il met en scène pour les pièces les plus remarquées :

  • Wopso ! de Marius Gottin - 1997
  • Les Enfants de la Mer d'après la nouvelle d'Edwidge Danticat, adaptation José Exélis -2003
  • Africa Solo d'Ernest Pépin - 2203
  • Iago, d'après Othello de Shakespeare, adaptation et mise en scène de José Exélis - 2005
  • Moïse de Lazare Kobrynski, adaptation de José Exélis et Jocelyn Regina - 2006
  • Départs de Stéphane Martelly - 2006
  • Comme deux frères de Maryse Condé, adaptation dramaturgique José Pliya - 2007
  • Mémoires d'Iles d'Ina Césaire, adaptation José Exélis - 2008
  • Création 2010

  • L'orchidée Violée de Bernard Lagier, adaptation José Exélis

Haut de page

La compagnie

La compagnie Les enfants de la mer a été créée en 2002 sous la direction artistique de José Exélis, dont le parcours de metteur en scène s'exerce depuis plus de 20 ans, notamment dans les départements français d'Amérique. Recherche, création théâtrale et éducation artistique sont les principaux axes d'activité de la compagnie.

Le projet artistique mené par José Exélis puise ses sources aux confluences du texte, de la danse, du chant et de la musique, pour laisser dire les mots, faire parler l'émotion dans l'esprit d'un théâtre total au travers duquel, José Exélis interpelle la notion de “ tout corps en jeu ”.

Ce travail s'inscrit dans une écriture à la fois personnelle et caribéenne avec un parti pris de bascule imaginaire et rythmique qui emprunte à la tradition populaire.

“ De cette tradition transposée, nous interrogeons l'universel à partir de nos chants, danses, contes et veillées, porteurs et riches de nouvelles théâtralités. Il y a toujours posé là, en osmose avec la mémoire ancestrale, l'imaginaire collectif de peuples multiples de la Caraïbe ; ce 6ème continent virtuel qu'il nous appartient de rendre tangible, artistiquement parlant s'entend ”.J.E

La compagnie Les enfants de la mer est conventionnée depuis 2004 par la Direction des Affaires Culturelles de la Martinique. Elle est subventionnéee par le Conseil Régional de la Martinique et est soutenue par la ville des Trois Ilets, où elle a établi sa nouvelle résidence.

Haut de page

Projet Artistique

Les enfants de la mer interroge la notion de “ tout corps en jeu ”, notion qui loin de réduire l'acteur à un savoir tout faire “ texte, mouvement, danse, chant ”, part bien de l'état du comédien, pour retrouver à travers ces passerelles complémentaires, l'état organique du personage. L'acteur, loin d'être figé dans le texte avec ce parti pris, interrogetoutlemystèreduthéâtre,mystèreaussidecenouveaumondecréole,avec bien sûr ses codes, ses acquis, ses redécouvertes, ses incertitudes, qui nous fournis- sent singulièrement dans l'espace caribéen, un autre théâtre, mais théâtre tout de même ; théâtre du nouveau monde qui est le nôtre, théâtre politique, théâtre en mouvement, théâtre en rupture avec les formes classiques, théâtre de rupture lié à l'histoire terrible des siècles passés, qui a accouché de ces peuples hybrides en perpétuelle mutation. Théâtre de recherche et d'art se conjuguant aussi avec un théâtre d'action, car l'art, c'est aussi de l'action et l'action peut être de l'art, “ art et action ”, formule oblige.

Partir de ce postulat pour interroger sans relâche ce 6ème continent qu'est la Caraïbe porteuse de multiples formes et pratiques du centre et de la périphérie, refusant la hiérar- chisation des esthétiques : Éloge des esthétiques du monde conversant ensemble, éloge du un et du tout, éloge du sin- gulier et de l'universel, éloge de la différence pour favoriser l'émergence et la pérennité d'une esthétique caribéenne en relation, en confrontation et en ouverture sur le mondeen partant du postulat “ de là d'où je viens ”.

L'esthétique développée par la compagnie Les enfants de la mer est dans l'esprit de la geste caribéenne, geste s'appuyant sur une forme, le conte. Conte pulvérisé, interrogé, décodé, transposé, pour aboutir à un traitement de l'espace- temps interrogeant le cercle, cassant le rapport frontalet dégageant des lignes de force et de fuite, de rupture et de réconciliation, pour donner à montrer l'essence du conte moderne et du récit caribéen, dans l'idée d'un théâtre faisant le va-et-vient entre théâtre minimaliste et théâtre épique, entre le récit et le lyrisme questionnant le spectaculaire au quoti- dien. Ce sont là quelques éléments forgeant le destin d'un jeune théâtre caribéen. Théâtre de l'errance, théâtre du partir et revenir, théâtre du voyage sans départ, théâtre de bascule, métissage de formes qui n'est pas vraiment un métissage, mais plutôt la cristallisation d'un choc des mondes ayant donné naissance à un théâtre protéiforme pour se dire, survivre et ne pas s'effacer.J.Exélis

Haut de page

Les partenaires

Direction Régionale des Affaires Culturelles de Martinique - Ministère de la Culture et de la Communication. Conventionnement 2004/2006 - 2007/2009 dans le cadre du soutien aux activités

Conseil Régional de Martinique - Soutien financier annuel dans le cadre des activités

Direction Régionale des Affaires Culturelles de Guadeloupe - Ministère de la Culture et de la Communication. Aide à la reprise Africa solo 2006

Cmac, scène nationale Coproductions Iago 2005, Départs 2006, Accueil studio

L'Artchipel, scène nationale de Guadeloupe Coproduction Comme deux frères 2007

En partenariat avec

www.lehman.edu/ile.en.ile "île en île", un site pour valoriser les ressources informatives et culturelles du monde insulaire francophone.

Haut de page

  • Région Martinique

    Conseil Régional
    de Martinique

  • Ministère de la culture

    Direction Régionale
    des Affaires Culturelles
    Martinique